Créer un site internet

Modalités du thème 2

Thème 2 Enjeux planétaires contemporains

Géosciences et dynamique des paysages

Dans ce thème, l’étude des paysages actuels permet de comprendre les mécanismes de leur évolution, le caractère inexorable de l’érosion et l’importance des mécanismes sédimentaires. Nous allons aborder, dans une première approche, l’étude pétrologique qui sera ensuite enrichie dans l’enseignement de spécialité SVT. Enfin, nous saisirons l’intérêt des géosciences pour comprendre le monde qui nous entoure mais aussi pour identifier les ressources utilisables par l’humanité et prévenir les risques.

Chapitre 1 : L’érosion, processus et conséquences (Groupe 1 secondes 2)

Connaissances :

  • L’érosion affecte la totalité des reliefs terrestres. L’eau est le principal facteur de leur altération (modification physique et chimique des roches) et de leur érosion (ablation et transport des produits de l’altération).
  • L’altération des roches dépend de différents facteurs dont la nature des roches (cohérence, composition), le climat et la présence de végétation.
  • Une partie des produits d’altération, solubles et/ou solides, sont transportés jusqu’au lieu de leur sédimentation, contribuant à leur tour à la modification du paysage.

Notions fondamentales : érosion, altération, modes de transports, sédiments.

Objectifs :

  • Comprendre qu’un paysage change inéluctablement avec le temps du fait de l’érosion
  • Identifier les agents d’érosion et leur importance.

Précisions : Mécanisme de l’érosion, différence de résistance des roches, élimination des particules de l’érosion

Chapitre 2 : Sédimentation et milieux de sédimentation (groupe 1 secondes 5)

Connaissances :

  • Il existe une diversité de roches sédimentaires détritiques (conglomérats, grès, pélites) en fonction de la nature des dépôts.
  • Les roches formées dépendent des apports et du milieu de sédimentation.
  • Ces roches sont formées par compaction et cimentation des dépôts sédimentaires suite à l’enfouissement en profondeur.

Notions fondamentales : sédiments, roche détritique, milieu de sédimentation.

Objectifs :

  • décrire dans ce thème le passage du sédiment à la roche sédimentaire en prenant l’exemple des roches détritiques.

Précisions : indiquer l’importance de la compaction (avec perte d’eau liée à l’enfouissement) et la nécessité de la cimentation.

Chapitre 3 : Érosion et activité humaine (groupe 1 secondes 6)

Connaissances :

  • L’être humain utilise de nombreux produits de l’érosion/sédimentation pour ses besoins.
  • Par ailleurs, l’activité humaine peut limiter ou favoriser l’érosion, entraînant des risques importants dans certaines zones du globe.
  • Des mesures d’aménagement spécifiques peuvent limiter les risques encourus par les populations humaines.

Objectifs :

  • Comprendre que l’érosion a des implications dans la vie de tous les jours, tant du point de vue des matériaux utiles à l’humanité que des risques liés à l’érosion.

Précisions : Activité économique, utilité pour l’homme/risques pour l’homme

Agrosystèmes et développement durable

L’augmentation de la population mondiale (près de 8 milliards d’habitants en 2018) pose des défis majeurs, à la fois quantitatifs et qualitatifs, notamment en termes d’alimentation. La compréhension de cet enjeu est au cœur de cette thématique : on étudie les caractéristiques des agrosystèmes et identifie les conditions d’une production durable à long terme, notamment grâce à la préservation des sols agricoles et des ressources aquatiques.

Ce thème est aussi l’occasion de montrer l’importance de l’acquisition de connaissances et de la mise en œuvre des démarches scientifiques et technologiques pour optimiser la production agricole en minimisant les nuisances à l’environnement.

Chapitre 1 : Structure et fonctionnement des agrosystèmes (groupe 2 secondes 6)

Connaissances :

  • Les agrosystèmes terrestres ou aquatiques sont gérés afin de produire la biomasse nécessaire à l’humanité pour ses différents besoins (alimentaires, textiles, agrocarburants, pharmaceutiques, etc.).
  • Les caractéristiques des systèmes agricoles varient selon le modèle de culture (agriculture vivrière, extensive ou intensive).
  • Dans plusieurs modèles agricoles, l’exportation d’une grande partie de la biomasse produite réclame l’apport d’intrants pour fertiliser les sols.

Notions fondamentales : système ; agrosystème ; intrants (dont engrais et produits  phytosanitaires) ; exportation ; biomasse ; production ; rendement écologique.

Objectifs :

  • Définir un agrosystème et son utilité
  • Comparer les différents agrosystèmes (technique, intrant, appauvrissement du sol, rendement…)

Précisions : l’étude de tous les types d’agrosystème ainsi que des écosystèmes naturels n’est pas attendue.

Chapitre 2 : Caractéristiques des sols et production de biomasse (groupe 2 secondes 5)

Connaissances :

  • En dehors des agents érosifs, la nature et la composition des sols résultent aussi de l’interaction entre les roches et la biosphère, par le biais de plantes, d’animaux et de microbes. La biosphère prélève dans les sols des éléments minéraux participant à la production de biomasse.
  • En consommant localement la biomasse morte, les êtres vivants du sol recyclent cette biomasse en éléments minéraux, assurant la fertilité des sols.

Notions fondamentales : notion de biomasse ; réseaux trophiques ; décomposeurs ; cycle de matière.

Objectifs :

  • Organisation, composition et Origine des sols sont étudiées à partir d’un exemple.
  • Influence de la nature du sous-sol sur les caractéristiques du sol.

Précisions :

Mécanisme(s) de formation d’un sol

Matière Minérale à roche mère (en Bretagne, le granite)

Matière Organique à action des décomposeurs

Besoin pour les plantes ?

Chapitre 3 : Vers une gestion durable des agrosystèmes (groupe 2 secondes 2)

Connaissances :

  • Les agrosystèmes ont une incidence sur la qualité des sols et l’état général de l’environnement proche de façon plus ou moins importante selon les modèles agricoles.
  • L’un des enjeux environnementaux majeurs est la limitation de ces impacts. La recherche agronomique actuelle, qui s’appuie sur l’étude des processus biologiques et écologiques, apporte connaissances, technologies et pratiques pour le développement d'une agriculture durable permettant tout à la fois de couvrir les besoins de l’humanité et de limiter ou de compenser les impacts environnementaux.

Objectifs :

  • Appréhender une problématique liée à l'impact environnemental d'un agrosystème et envisagent des solutions réalistes et valides.

Précisions :

Identifiez des impacts liés aux agrosystèmes en Bretagne et les solutions mises en œuvre pour les réduire.

Origine des algues vertes, ressources en eau, bocage.

 

Chaque groupe travaille ensemble pour expliquer les connaissances. Vous avez accès à tous les manuels scolaires et je vous ai mis les connaissances attendues. Dans trois semaines (le 15 juin), je récupère votre travail, je le corrige et je mets en ligne. Vous aurez 2 semaines pour prendre connaissance du travail des autres groupes et, le cas échéant, me poser des questions sur ce que vous pourriez ne pas comprendre. A l'issue de ce processus, vous devrez répondre à un QCM en ligne le 29 juin, trois questions par chapitre (une facile, une moyennement facile et une plus difficile). L'addition du QCM et de votre travail de groupe donnera une note sur 40. Je reste bien évidemment à votre disposition pendant les trois semaines de travaux de groupe pour répondre à vos questions ou vous donner des conseils.

Bon courage à tou.te.s

M.Martel

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×